Description et progression des séances

Les consultations se font toujours en face à face et comportent plusieurs temps.

1 – Un temps d’accueil

Au cours des premiers échanges où nous faisons connaissance, je prends en compte votre demande. A partir de votre situation présente, nous explorons ce qui se passe au niveau de l’attention à vous-même (vos besoins, vos désirs, vos peurs), avec les autres (vos liens affectifs, vos relations sociales, vos rapports professionnels), et avec l’environnement (éducation, appartenance, place dans la société).

Je vous aide à repérer vos tensions corporelles et psychologiques, à clarifier votre demande d’aide et à formuler des attentes ou des objectifs accessibles.

 

2 – Un temps de recentrage pour que vous puissiez prendre votre place et vous poser

Mon rôle de psychothérapeute est de permettre à la personne de se retrouver avec elle-même, de reformuler ou de clarifier ses propos à partir de ce qui émerge avec des résonances, des                      souvenirs d’expériences antérieures qui remontent à la surface, en lien avec la situation présente.

Je vous aide dans les prises de conscience, en les reliant à vos ressentis, à vos sentiments, à vos pensées. Vous apprenez à repérer vos différents langages (gestes, attitudes, réactions) et à les ajuster si nécessaire. Ce travail thérapeutique s’actualise dans l’ici et maintenant, dans un échange verbal entre vous et moi, comme une co-construction de sens et de résonances.

 

3 – Un temps d’analyse

C’est un temps de reformulation de ce qui est en train de se jouer pour vous pendant la séance, un approfondissement de certains aspects non réglés ou confus de la situation évoquée.

Cette étape permet d’éclaircir les parts d’ombre (ce qui vous empêche de vivre, vous bloque), de libérer des non-dits et des secrets mis sous silence mais également de rechercher des points d’appui pour avancer.

 

4 – Un temps d’expérimentation et d’intégration

Les prises de conscience faites lors de la séance redonnent peu à peu au patient la capacité de voir comment sortir de ses impasses et faire des choix mieux adaptés ; par la suite, il va davantage prendre soin de lui par exemple, redécouvrir peu à peu ses aspirations, en accord avec son être profond.

Mon rôle est de le soutenir, de lui permettre d’expérimenter en toute sécurité de nouveaux modes de fonctionnement et de se positionner différemment dans ses liens avec les autres.

Tout ce travail est un développement des capacités créatives du patient, un ajustement de ses attitudes aux situations rencontrées. Il vise la construction d’un mieux-être incarné dans son quotidien; c’est un apprentissage à s’accepter et à s’aimer.